Contrôle Moteur

La vie au quotidien nécessite la mise en jeu d’un certain nombre de mouvements (se déplacer, marcher, sourire, communiquer). Certains gestes sont exécutés plus aisément que d’autres par certaines ou certains d’entre nous sans que parfois nous sachions exactement pourquoi.
Le monde du travail, le domaine sportif représentent de ce point de vue des terrains privilégiés d’étude de la coordination et du contrôle des actions, de par la nature même des exigences et des contraintes qui s’exercent dans ces cadres particuliers (mise en jeu d’une ou de plusieurs habiletés motrices dans le cadre d’une pression temporelle souvent élevée, nécessité de pouvoir résoudre des conflits du type vitesse-précision, etc.). Plusieurs questions peuvent alors se poser.

Comment contrôlons-nous nos mouvements ? Dans quelle mesure sommes-nous capables de maintenir notre stabilité, de préserver notre équilibre, de nous adapter aux conditions parfois sans cesse changeantes de notre environnement et d’y apporter une réponse adaptée, efficiente ?

Le contrôle moteur propose un espace situé au carrefour de différentes disciplines comme la biomécanique et l’analyse du mouvement, la physiologie du mouvement, les neurosciences comportementales, les sciences cognitives. Il est défini par l’interaction permanente entre le sujet, l’environnement (envisagé la plupart du temps comme un ensemble de contraintes s’exerçant sur ce sujet) et la tâche à accomplir.
Le sujet dispose de plusieurs systèmes interactifs interdépendants pour répondre aux conditions environnementales, lui offrant les possibilités d’un comportement moteur adapté.

Cours

Voici les grands thèmes abordés durant les différents cours (CM) et travaux dirigés  (TD) :

TD