Cette page propose des outils méthodologiques de mesure et d’évaluation de la performance dans le cadre d’un enseignement en L3 ES.

Trois axes sont actuellement proposés :

  1. Relation vitesse précision
  2. Style cognitif : Dépendance et indépendance au champ visuel
  3. Mesure de l’équilibre et de la stabilité posturale

Relation Vitesse Précision

Fitts  (1954) est le premier à avoir cherché à quantifier les relations entre la rapidité et la précision du mouvement, ainsi que les conséquences de cette relation sur la vitesse d’exécution de ce mouvement. Ses travaux s’inscrivent dans le cadre de la théorie du traitement de l’information, dans le contexte théorique des travaux de Shannon, de Shannon et Weaver, avec “l’idée d’interpréter certaines caractéristiques du contrôle moteur en termes d’incertitude. Puisque la coordination sensori-motrice implique la transmission de messages dans des circuits nerveux de capacité limitée, la conclusion est que la probabilité a priori d’une réponse motrice limite la vitesse avec laquelle elle peut être exécutée.” (Viviani, 1994).

Lire la suite….

Dépendance au champ visuel

La dépendance à l’égard du champ visuel est une notion introduite au milieu du 20ème siècle, grâce notamment aux travaux de Witkin et Asch (1948). Ce concept définit une prédilection dans l’utilisation des informations visuelles au détriment des autres informations sensorielles dans la perception de la verticale. Autrement dit, le sujet dit « dépendant au champ visuel » (DC) ne prend pas en compte les informations posturales (Huteau, 1975), il utilisera des repères visuels tels que les arrêtes des murs ou les arbres pour s’orienter alors que les sujets dit « indépendants au champ visuel » (IC) utilisent les autres informations sensorielles. Ainsi lorsqu’un individu DC est confronté à une absence de repère visuel, il rencontre des difficultés à s’orienter par rapport à la verticale gravitaire

Lire la suite…

 

Mesure de la stabilité posturale

En cours….